A découvrir – Capu di muro

A découvrir – Capu di muro

Randonnée vers CAPO DI MURO
La Tour de Capo di Muro est située au bout de la rive sud du golfe d’Ajaccio. On y accède d’abord par une petite route après le village d’Acqua Doria .
Prévoir ensuite 40 minutes de marche. La tour qui date du XVIe siècle est bâtie sur un promontoire dans un site complètement sauvage. C’est la seule tour dans le golfe d’Ajaccio dont l’accès à l’intérieur est possible. De son sommet (15m de haut), on peut admirer tout le Golfe d’Ajaccio.
Far far away, behind the word mountains, far from the countries Vokalia and Consonantia, there live the blind texts.

Pour rejoindre Capo di Muro depuis Ajaccio, il faut prendre la route côtière en direction de Propriano. Prendre la direction de Porticcio.
On en profite pour longer les belles plages de la rive sud du golfe d’Ajaccio, dont Agosta, Ruppione puis Mare e Sole. 500 m après le passage du village d’Acqua Doria prendre la route bifurquant à droite vers Capo di Muro.
Au prochain embranchement prendre à droite (ne pas prendre la voie sans issue). Après 2 kms on arrive à un cul-de-sac où il faut se garer.
Le chemin se présente dans le prolongement de la route suivie.
La vue en sortie du véhicule donne dès le départ une idée du paysage gracieux qui sera offert tout au long du parcours. Au sud se profile Capu Neru surmonté de sa tour génoise.
Au premier plan on découvre les eaux turquoises de la plage de Cala d’Orzu.

Le chemin est la petite piste qui descend en pente douce dans le maquis bas. ici peu d’ombre à disposition dès le départ, pas d’eau sur le parcours, c’est pourquoi il est primordial d’emporter le nécessaire pour bien s’hydrater et se protéger du soleil.
Au printemps, longer le chemin est un véritable plaisir, baigné par le parfum du calycotum, de la lavande et des autres arbustes du maquis paré de milles couleurs. A elle seule l’atmosphère vaut le déplacement !
On arrive à une première patte d’oie, il faut alors prendre à gauche (le chemin de droite étant normalement bloqué par une simple corde).
Le chemin continue à louvoyer dans le maquis; il faut laisser un autre chemin en continuant sur la droite puis on arrive à une autre patte d’oie. Le chemin qui descend sur la gauche est celui que l’on empruntera au retour.
A droite s’ouvre la suite de notre parcours, indiqué par la pancarte du site naturel protégé de Capo di Muro. Le maquis est ici plus haut, cette partie n’ayant pas été atteint par l’incendie qui avait ravagé la première partie du parcours quelques années en arrière.

C’est l’occasion de constater avec quelle vivacité le maquis se régénère après les flammes, quelques buissons aux branches blanches se détachant de la végétation luxuriante.
La suite du parcours est le seul tronçon offrant une ombre salvatrice sous couvert des grands arbousiers.
On rejoint bientôt des restes de murs et d’escaliers, nous ne sommes plus très loins de la tour génoise. Celle-ci apparait en effet bientôt au détour d’une trouée dans la végétation, se détachant au milieu du maquis environnant.
On peut également voir réapparaitre le golfe d’Ajaccio et les Sanguinaires au loin si la visibilité le permet !

Étiquettes
, , ,
Pas de commentaires

Vous devez être logged in pour poster un commentaire.