Presqu’ile de l’isolella – A découvrir

Presqu’ile de l’isolella – A découvrir

Pietrosella située entre mer et montagne sur la rive sud du golfe d’Ajaccio, est connue surtout pour les plages de sables blancs et les différentes activités nautiques à pratiquer dans des eaux cristallines. Les nombreux sentiers de randonnées qui traversent des hameaux abandonnés sont propices à la marche ou au VTT. Pietrosella a conservé de son passé des traces témoignant de plusieurs millénaires d’histoire.

La presqu'ile de l'isolella dans une des plus belles baies du monde

Vous goûterez aux plaisirs de la baignade dans une eau limpide sur des plages de sables blanc, du Ruppione et de Mare e Sole  ainsi que celles situées sur les trois anses autour de la pointe de l’Isolella qui sont de véritables plages paradisiaques.

 

Les sentiers de randonnées et de promenade accessibles du bord de mer mais aussi du village vous inciteront à la marche, à la pratique du VTT ou à à l’équitation.

Le petit village traditionnel de Pietrosella est  un village authentique où l’on y trouve des maisons anciennes, des  petits escaliers en pierre. Le village est aussi un lieu de passage des randonneurs car Pietrosella est situé sur le long sentier de Mare e Monti Sud allant de Porticcio à Propriano. Le départ du sentier commence en descente assez rapide sur la rivière de Monaco et mène au village de Bisinao où les randonneurs trouveront un gîte d’étape .Les vestiges préhistoriques et antiques de Pietrosella témoignent  de plusieurs millénaires d’histoire. Les rochers « I Sapari » (grottes) se trouve dans un lieu appelé localement « Castellata » un groupe de rochers situé au coeur du maquis.

Pietrosella compte trois hameaux proches du littoral qui recouvrent une partie du territoire : Cruciata, Sant’Amanza et Acellasca.

Cruciata, aux très jolies maisons en pierre sans oublier la petite chapelle située au cœur du hameau.

Sant’Amanza,   proche de la plage du Ruppione, est un petit hameau abandonné, accessible par piste en 4×4, VTT ou à pied,  on y trouve encore des vestiges d’habitations.

La presqu’île de l’Isolella formée de quelques îlots de granit rose mène à une tour génoise en parfait état. Construite entre le XVI et XVIIè siècle, elle a été érigée sur ce site extraordinaire de la pointe de l’Isolella dominant de magnifiques petites anses propices à la baignade.

Étiquettes
, , ,
Pas de commentaires

Vous devez être logged in pour poster un commentaire.